VIDÉO GAY le TOPVersion MOBILE


SketboysArabes et Blacks TTBMMinetsPA GAYSportifsGaySMCrunchBoyFrench TwinksDomiAddictActeurs pornoTop Vidéos Gay


Jeune métis hurle de plaisir

En vacances à cuba, notre caméraman a décidé de pratiquer la langue ou plutôt de faire pratiquer la langue d'un jeune métis sur son gros zob bien juteuse. Quand il découvre que ce dernier est vierge du cul, il décide de le baiser comme une chienne et la fait hurler de plaisir (ou de douleur allez savoir) ! Bang dans ton cul ma salope !
Made in France, 1ère fois, Ejac faciale, Gorge profonde, Macho, Multi-ethnique, Jeunes mecs, French twinks, Plan bourrin, Black et blanc, Ridley Dovarez

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Maison Alfort le 2017-Feb-05 09:02:48 Maison Alfort a dit

    La radio débite ses chansons, ses rengaines et n'arrive pas à me destresser. J'ai rencart dans moins d'une demie heure dans le 9.4 à maisons alfort, et je suis pas pret d'y arriver.
    J'ai trouvé un gars sur le Chat de Citebeur et apparemment c'est de la balle. On s'est parlé sur le net puis au phone et je le pense pas trop baltringue. Il est grand fin et imberbe. Sa pics était correct meme si c'était une photo de ses dernières vacances, alors j'ai dis chiche et ma voilà dans les embouteillages.
    trop fort, limite guedin. J'ai mis 1heure trente pour faire dix kilomètres, mais ca y est, je suis arrivé au pied de son immeuble. Le décor ressemble étarngement à ma citée. C'est du pareil au meme. Sonnete 211, troisième étage escalier E.
    C'est un clapier à lapins, minuscule, rachitique avec un grand lit qui mange tout l'espace. Il est grave beau, habillé d'un marcel avec un bas de survet.
    Immédiatemment sans salut préalable il se jette sur ma bouche et me gamelle à fond*, sa langue curieuse des moindres aspéritées de mon ouverture. Il m'a l'air en manque ou alors c'est un forcené de la bite. je laisse faire, c'est pas désagréable après tout!
    Par contre j'apprécie moyennement quant il me propose un jus d'orange sans aucun accompagnement d'un quelconque alcool. Dommage qu'il soit un mec "bio".
    le jus est avalé d'un trait, sans fioritures. Bouche grande ouverte j'avale goulumment d'un trait La pulpe d'orange.
    Je ne sais encore rien de lui que déjà il s'agenouille devant ma teub encore molle. Il la mange avec le gout froid de l'orange dans la bouche. J'ai du mal à réagir, à me sentir vraiment à l'aise. Mais sa bouche se réchauffe et petit à petit sa langue devient bouillote vibrante. Il s'attarde sur mon frein enveloppe mes couilles dans un cocon fortifié de connaissances affutées. Je le comprends demandeur et je vais me faire un plaisir de le servir, et ce royalement.
    Ces gencives insistent et font ptit à petit circuler le sang au bou de ma verge. Bref je commence à bander. Il ne me ragarde pas, simplement assis sur son lit, les jambes écartées mais toujours habillées. Je lui donne ma queue à bouffer et il se régale.
    Elle grossit et maintenant moule ses machoires autour de ma protubérence. Je le sens ravis, aux anges. Quelques gémissements viennent éclater un silence quasi monacal. Sa langue continue à redessiner ma tige pour mon plus grand plaisir. Il descende te me lèche les cuisses vrs l'intérieur, à la recherche de mon trou.
    Je me retourne et offre à sa langue mon trou du cul à déguster. Sa langue et ses lèvres embrassaient mon cul et son trou. C'était fait de manière presque divine. Je kiffais royal*.
    Je m'appretais à vouloir lui faire gouter mon chibre et j'avais bien l'intention de lui laisser un souvenir percutant dans son esprit. Je le retournais de façon rapide et brusque pour l'enculer avec une bestialité toute en douceur.Il gémissait de plus en plus fort, mes coups de rein se précisait pour toucher le maximum de son intérieur.
    Je le voyais et le sentait se cambrer de plus en plus fort, cherchant avec son cul mon extrémité la plus intime. Il cherchait à arriver au bout de mes possibilitées; Cétait mal me connaitre! Ma queue gonflait encore et toujours et soa petite rosette baillait de plaisir et aspirait d'envies. Je n'avais pas envie de lui rapper les fesses, simplement de les combler, de les saouler d'allers retours.
    Manque de pot, il a joui tres vite, se contentant d'un échantillon de mes capacitées. Dommage pour lui, je me suis habillé sans cracher et lui ai dit salut amicalement en essayant de lui promettre de le rappeller.
    Y'a des promesses qu'on a du mal à tenir!
    C'est la vie!
  • Etudiant sugar baby (Rhône-Alpes, Lyon) le 2017-Feb-22 10:52:47 Etudiant sugar baby (Rhône-Alpes, Lyon) a dit

    Bonjour,

    Je propose mes services pour vous accompagner, se promener, boire un verre, réaliser un massage, ou autre en toute discrétion. Pour passer de bons moments
    J'ai 20ans.
    À bientôt, :)

Informations