Le TOP des VIDEOS GAY photos et nouvelles bandes annonces beur gay, bogoss et mecs TTBM
Grosses bites de blacks, sneakers, slaves, masters, domiaddict, gaysm ...


+ de Videos ici >MECS des CITES - ARABES à GROS ZOBS - JEUNES MECS TWINKS - MINETS KIFFANT LA FESSEE - Visite le TUBE CITEBEUR

Trouve un mec à proximité de chez toi sur ANUSBI.COM




Lieutenant rebeu pour bon bâtard

Il n'en a pas l'air à première vue mais ce jeune rebeu est un mec carré, talentueux qui n'a pas peur de l'effort. C'est pour ça qu'il est devenu lieutenant et qu'il s'accorde des privilèges. Comme celui de faire venir dans sa piaule une des nouvelles recrues pour faire connaissance. Il l'intimide et le soumet à son sexe, faisant de lui son nouveau bâtard officiel. Le jeune gars est un ptit rebeu bien sexy, docile, qui semble prendre goût à la bite : parfait, ce sera facile de l'enculer ! Et en effet le jeune arabe se révèle être un super passif qui couine bien fort et en redemande. Après l'avoir fait jouir du cul, le boss reste seul et se termine en repensant à cette fente chaude qui est désormais sa propriété.
Made in France, Uniformes, Vidéos beur gay, JNRC
DVD: SECTION 666

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • DONNE TON BOULE VOISIN le 2017-Feb-05 08:35:05 DONNE TON BOULE VOISIN a dit

    Une heure du mat ! Je suis en train de comater devant la télé quand on frappe à ma porte. Vas y c’est qui le ouf qui débarque chez moi à cette heure ci sans prévenir. Je vais coller mon œil au judas de la porte et je reconnais Manuel, mon petit voisin qui m’a pépom l’autre soir dans le local poubelles.
    J’ouvre la porte et je laisse entrer le keum. On a même pas à tchatcher sur le motif de sa présence, le keumé a le regard qui brille de désir. Je lui avais proposé de passer me voir après sa sucette de l’autre soir, à peine deux jours plus tard il rapplique déjà le cul en feu. C’est ça l’effet magique Scarlaone, quand tu y as gouté tu peux plus t’en penser.
    Je vais me poser direct sur le canapé et je décide de me la jouer caïd. Manuel est planté debout devant oim et je lui propose même de s’asseoir. Vautré en caleçon torse nu sur ma banquette, je le mate des pieds à la tête et je me la joue directif :
    rn- « Vas y déssape toi ! Fais moi un streap que je me chauffe et après tu vas dérouillé, je sais que c’est ça que tu cherches »
    Manuel bronche pas et commence à enlever lentement son tee shirt pour me donner à voir son beau torse imberbe et musclé sec. Il retire ses skets et commence à faire glisser son jean le long de ses jambes de footeux puissantes.
    rnEn deux deux le keumé est en slip devant oim avec une belle bosse qui s’agite sous mon regard de racaille.
    - « Bouge ton boule ma lopsa, montre que t’en veux ! »
    Il se retourne et commence à se caresser doucement le boule en ondulant son bassin comme une lopsa. Il fait remonter son slip entre ses belles seufs rebondies et tire sur le slip pour bien se le faire rentrer dans le cul. Ses mains caressent son boule et j’ai une trique d’enfer dans mon calebute. Je sors mon zeub bien raide en commençant à l’astiquer tranquille !
    Manuel continue à faire son chaud pour moi et je lui lance un tube de gel. Il fait glisser son slip qui lui tombe sur les chevilles et met une bonne dose de gel dans sa main. Il l’étale sur ses pecs et sur tout son torse, m’offrant son corps luisant et frémissant de désir. Puis il reprend une bonne dose et fait couler une giclée de gel sur sa raie en se penchant en avant, me présentant son cul bien och !
    Sa main glisse entre ses seufs et il se rentre deux doigts dans le boule. Sa main s’active devant oim et mon petit voisin se branle le uc comme un malade devant mes yeux écarquillés d’envie.
    Je chope le tube de gel et je déroule une capote sur ma teub en érection maximale. Je me lève, le zeub bien emballé et bien lubrifié, et j’avance sur lui en le poussant jusqu’à ce qu’il se retrouve dos à moi plaqué contre le mur. Là je passe mes bras autour de lui et je commence à frotter ma teub sur son boule en surchauffe.
    Il ondule son cul chaud contre mon zboub et je le prends dans ma main pour le guider à l’entrée de son trou. Il se cambre bien en arrière et je lui rentre dedans comme dans du beurre. Son trou s’écarte et j’ai même pas à forcer le passage, ça glisse tout seul. Je lui lime le cul à grands coups reins, trop excité par le chaud qu’il vient de me faire. Sa respiration haletante est saccadée au rythme de mes coups de butoirs et il grogne de kiffe devant mes assauts. Trop och, je le lime comme un ouf mon souffle chaud sur sa nuque en lui murmurant des insultes à l’oreille.
    Le keumé tend son cul autant qu’il peut pour bien se la prendre à fond en branle en même temps sa teub comme un malade. Soudain il se met à gueuler et je le vois qui ravage le mur de mon appart de son foutre épais. Il m’en faut pas plus pour lâcher mon yop et j’ai à peine le temps de sortir mon zeub et de virer la capote que ma teub chévcra quatre grosses giclées qui lui garnissent le cul.
    Je m’effondre sur lui en malaxant son cul ferme et en étalant mon jus de lascar sur ses eufés. En même temps je lui mordille la nuque et Manuel soupire comme une meuf. Et là en bouquet final, je le pousse vers la porte en lui disant :
    rn- « Vas y maintenant dégage lopsa ! »
  • BOXEUR BAISEUR le 2017-Feb-06 10:44:20 BOXEUR BAISEUR a dit

    Ce soir j’ai rencard avec mon reufré à sa salle de boxe. Faut que je le capte pour récupérer un truc. Ca me soule parce que je sais qu’il y un max de keumés canons dans son club de boxe et qu’avec mon grand frère sur place, y’aura pas moyen d’en profiter, à part avec les yeux.

    Je trace à la salle et je pénètre dans le grand gymnase ou des dizaines de lascars s’entraînent. Putain ça cartonne toutes ces racailles torse nus en train de faire de la corde, de taper dans un sac ou de se défouler sur le ring. Des keblas, des rebeus, des cefrans, y’en a pour tous les goûts à condition de kiffer les vrais mecs virils.
    Je chope mon reufré vite fait et il me dit que les paperasses que je dois prendre sont dans son sac dans les vestiaires. Je le laisse sur le ring en train de marbré un blanc bec et je trace tout content vers les vestiaires. Rien qu’en approchant de ce lieu ou les keums en transpiration se mettent à découverts, j’ai le zeub qui commence à s’affoler sous le survête ! Contrôle Scarla, contrôle !

    J’entre dans les vestiaires et ça sent grâve le mâle. Une odeur puissante de sueur et d’efforts qui est plutôt excitante. La vapeur se diffuse dans la salle à cause de l’eau chaude qui coule dans une douche. Je tombe sur un beau kebla en train de rhabiller et j’ai juste le temps d’apercevoir sa teub énorme et son beau boule bien rebondi avant qu’il ne fasse tout disparaître dans un caleçon large.

    Je suis la description de mon reuf et je trouve son sac sous un banc. Je l’attrape et je me mets à croupi pour fouiner dedans et là … surprise, je tombe sur un string noir dans le bordel de ses affaires. J’hallucine, mon reufré en string !!! C’est là que je sens une présence derrière moi et une voix de lascar m’interpelle :
    - « oh keumé, tu veux un coup de main pour fouiner dans mon sac ! »
    Je me retourne et je tombe nez à nez, ou plutôt nez à zeub avec un beau rebeu d’une trentaine d’années, super balaise, complètement à oilp le corps encore couverte de gouttes d’eau, la serviette sur l’épaule et son gros zboub de 15cm au repos facile devant moi. Putain je me suis planté de sac. Je lui explique vite fait la méprise et le rebeu me lance un regard noir. Vu la bête de keumé que c’est j’ai plutôt intérêt à arrondir les angles.

    - « T’as intérêt à fermer ta bouche sur ce que t’as trouvé dans mon sac man , ok ? »
    Vu le ton de sa voix, il est pas ravi que j’ai découvert que ce lascar de la mort porte à l’occase un string de taspé. Je joue la carte humour pour calmer le jeu et lui dit qu’avec son corps d’athlète, il doit être trop kiffant avec un string pour les meufs qu’il rencontre.
    L’ambiance se décontracte et le rebeu a l’air flatté de mes commentaires. Il me prend le sac des mains et s’essuie vite fait avant d’enfiler son string :
    - « Matte moi ça, t’as raison je suis gaulé comme un dieu. T’as vu mon boule musclé comme il pète ! »
    Joignant le geste à la parole, il se retourne en string devant moi et contracte son boule bien ferme autour de la ficelle.
    Putain il me chauffe trop ce batard. Je lui mettrais bien une cartouche dans son boule de ouf. Mais vu le lieu et le people qui y traîne, c’est pas le moment de jouer la carte de la provoc. Le rebeu se ressape vite fait et me tend son téléphone griffonné sur un papier.

    - « Tiens man, j’ai vu ton regard t’as l’air de le kiffer mon boule, appelle moi à l’occase mais attention … en scred ok ! Là je trace y’a ma meuf qui m’attend »
    Et il me plante dans les vestiaires comme un con. Putain cette balle atomique a le feu au cul et il m’a lâché son tel, tu m’étonnes que je vais le rappeler.
    En attendant je suis bouillant moi avec tout ça. Je trace dans les chiottes pour soulager ma teub, le boxeur rebeu m’a trop mis en surchauffe et faut que je me libère les boules. J’astique ma grosse queue comme un ouf dans les chiottes, me laissant envahir par la moiteur des lieux imaginant tous les bogosses qui se baladent à oilp la au milieu. En deux minutes chrono j’asperge la cuvette des chiottes de mon yop bien crémeux. Hummm trop bon, c’est clair que dès demain soir je le phone pou profiter de son cul de boxeur en string !
  • Le boxeur Amir Khan : Leak de sa sextape le 2017-Mar-12 09:40:03 Le boxeur Amir Khan : Leak de sa sextape a dit

    Amir Khan est un champion dans sa discipline : la boxe anglaise. A 30 ans, ce britannique d’origine Pakistanaise vient de faire la une des tabloids en raison d’un leak d’une vidéo très privée : On vois en effet le champion se branler devant sa webcam et même juter.

    Et si jusqu’ici tout faisant déjà baver chez lui , c’était sans compter sur son gros calibre !

Image aléatoire

Mots-clés populaires

Préférence de langue